ENQUETE EXCLUSIVE – 1ère Partie – Les Dessous de la Véritable Histoire de BIMO et de la Famille Hamoudi !

Nous avons poursuivi nos investigations sur la famille Hamoudi et avons pu remonter assez loin dans le temps pour vous livrer la véritable genèse de la Biscuiterie Bimo, et des intrigues menées par Amar Hamoudi pour s’accaparer des biens communs et de l’héritage familial issu du grand patriarche Hamoudi Amar Ben Ali.

Auteur : souhil.boughanem@protonmail.com

Dans une prochaine série d’articles palpitants dédiée à la famille Hamoudi, nous allons vous conter chronologiquement comment tout a commencé avec le mariage de Hamoudi Ben Ali avec deux femmes, l’assassinat maquillé en accident de sa seconde épouse par l’un des fils de la première épouse, de la rancune née entre les demi-frères et des conséquences de l’indivision de l’héritage ayant poussé l’actuel patron de Bimo à user de ses relations au plus haut niveau de l’Armée avec des généraux récemment devenus majors et actuellement à des postes stratégiques, mais également auprès de hautes personnalités politiques dont une au moins se trouve en Prison, et de l’administration fiscale et bancaire lui ayant permis de récupérer des bons de caisses anonymes alors qu’il les avait lui-même remis à celui qu’il va accuser de vol.

On vous parlera également de ces documents inexistants et prétendument présentés à un officier du Ministère public en la personne du notaire Mohamed Tahar Benabid, très proche d’Amar Hamoudi, sans que personne n’ait trace desdits Procès-verbaux d’Assemblée Générale ayant servi à la dissolution de l’entreprise Biscuiterie moderne créée entre les consorts Hamoudi, pour être finalement remplacée par la société Bimo (Biscuiterie Moderne) que va finalement administrer Amar Hamoudi, avec plus tard ses deux fils Mahdi et Yassine…

Tout comme on évoquera avec force détails les protocoles d’accords passés pour dédommager, suite à ce qui peut être considéré comme une spoliation, les membres de la famille Hamoudi lésés.

Des accords écrits engageant Amar Hamoudi qui avait promis des sommes d’argent en compensation et un partage équitable des biens industriels, mais qui ne vont jamais être respectés grâce à des actions en justice et au recours au… Procureur Adjoint Mellak, chargé à l’époque d’enquêter sur la mort de feu le Président Boudiaf, ainsi que le Notaire Mohamed Tahar Benabid…

Amar Hamoudi avec l’actuel Président de la République Algérienne, Abdemadjid Tebboune.

Nous vous indiquerons comment Amar Hamoudi, actuel patron de la société Bimo, a remis un des protocoles d’accord à une personne censée être neutre et de confiance en la personne de son beau-frère Mohamed Ziani, propriétaire d’une vinaigrerie à Alger, et comment ce dernier qui devait garder ce document tant que l’accord n’était pas exécuté, a tout simplement trahi une partie des membres de la famille, en remettant le document à Amar Hamoudi et ce en l’absence de tout règlement ou de partage…

Nous vous aviserons des extraordinaires quantités de produits vendus au noir et de l’impressionnante masse d’argent non déclarée cachée dans des coffres bien gardés.

Nous vous raconterons par ailleurs les démêlés judiciaires du jeune Amar Hamoudi dans les années 70 et comment il a pu acquérir des biens immobiliers à l’étranger, dont l’hôtel sis au Boulevard de Strasbourg à Paris avec… son beau-frère Mohamed Ziani, contrevenant par ailleurs aux lois algériennes sur le crédit et la monnaie.

Notre enquête va vous faire prendre conscience de faits inédits et vous faire comprendre, grâce à de nombreux documents, qu’en vérité c’est en 1981 que Hamoudi Amar (PDG actuel de Bimo), son père feu Mohamed-Akli, son oncle paternel Mohand-Said (sans descendance) et un autre oncle paternel Arezki (condescendance) avaient acquis un lot de terrain sis dans l’agglomération industrielle de Baba Ali dans la commune de Birtouta dans la banlieue d’Alger, pour l’installation de la Biscuiterie Moderne, avant qu’au mois de Novembre 1982, lesdits associés n’établissent auprès du notaire Maitre Benabid les statuts de la S.A.R.L Biscuiterie Moderne, à parts égales, donnant la gérance de la société à feu Hamoudi Mohamed-Akli, le père de Amar.

Au mois de novembre 1983, Hamoudi Amar et son père feu Hamoudi Mohamed-Akli établissent un acte modificatif de ladite Société auprès du notaire Benabid introduisant Hamoudi Hacène, second fils de Mohamed-Akli, comme associé et gérant sans aviser les deux autres associés, feus Mohand-Said et Arezki…

Pis encore, au mois d’Octobre 1984, Hamoudi Amar et son père feu Hamoudi Mohamed-Akli auraient déposé un Procès-verbal de dissolution de la S.A.R.L Biscuiterie Moderne, toujours auprès du notaire Benabid, sans même aviser les autres associés…

En ce même mois d’0ctobre 1984, à la demande de Hamoudi Amar et de son père feu Hamoudi Mohamed-Akli, le notaire Benabid va établir un Acte de dissolution de la société S.A.R.L, « Biscuiterie Moderne », sise à Baba Ali, avant que ne soit constituée quelques jours plus tard, la société S.A.R.L, « Biscuiterie Moderne, BIMO », entre Hamoudi Amar, son défunt père Mohamed-Akli et son frère Hacène…

Il nous parait clair que la S.A.R.L Biscuiterie Moderne, Birtouta (Baba Ali) de 1982 a été transformée en la société S.A.R.L, Biscuiterie Moderne, BIMO, le 13 octobre 1984 par simple changement de nom et d’associés, permettant ainsi aux seuls feu Hamoudi Mohamed-Akli et ses enfants Amar et Hacène de devenir les heureux propriétaires de BIMO…

Ainsi, usant d’artifices juridiques et de connivence avec le notaire Benabid, Amar Hamoudi a pu éliminer ses oncles Mohand-Said et Arezki pour s’accaparer d’un bien qu’ils avaient en commun, et ce même si ces derniers sont toujours copropriétaires des terrains de la biscuiterie…

Nous avons bien évidemment contacté les membres de la famille Hamoudi et certains acteurs clés de cette saga. Nous avons alors reçu d’improbables réponses aux questions posées, que nous vous révélerons dans nos prochaines éditions.

Fin de la Première partie

À suivre

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.