Révélations – Les Frasques de l’Ambassadeur Antar Daoud qui Compromettent les Relations Algéro-Françaises !

Mohamed Antar Daoud est l’actuel Ambassadeur d’Algérie en France. Rappelé par Abdelmadjid Tebboune en début du mois d’octobre 2021 suite aux déclarations d’Emmanuel Macron sur la guerre d’Algérie, il était revenu en catimini en France après deux mois avant d’en repartir aussi vite suite à nos révélations.

Depuis, les mesures d’apaisement se sont multipliées, avec entre autres la visite à Alger du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et l’ouverture anticipée des archives sur la guerre d’Algérie, et ce malgré le faux pas d’Antar Daoud qui avait, selon le Quai d’Orsay « manqué de respect à la souveraineté de la France » en incitant la communauté algérienne à « constituer un levier de commande » pour intervenir dans la « vie politique française ».

Une posture manquant clairement de diplomatie et des propos qui avaient été qualifiés de scandaleux par l’ensemble de la classe politique française.

Il faut dire que Mohamed Antar Daoud n’en est pas à sa première fâcheuse maladresse.

Antar Daoud Mohamed – Ambassadeur d’Algérie en France.

En effet, de nombreuses personnes s’étaient insurgées le 08 Mars 2021, lors d’une cérémonie officielle de recueillement au siège de notre représentation diplomatique, en hommage à l’assassinat du Martyr feu Ali Boumendjel, de voir parmi d’anciens moudjahidines de la Fédération de France du FLN, des chefs de poste consulaire dans la région Ile-de-France et de l’ensemble du personnel diplomatique et administratif de l’ambassade, la présence d’Abdallah Zekri, qu’ils ont nommément décrit comme Harki.

Au mois de Juin 2021, c’est dans un communiqué dénonçant un article du quotidien Le Monde que son Excellence va faire une énorme boulette dans ce passage :

« Il est regrettable de constater que les héritiers de cette institution de référence en matière de journalisme se situent à des lieues des principes de déontologie imprimés par son fondateur Hubert Beuve-Méry dont les positions concernant la révolution algérienne contre le colonialisme restent inscrites dans les  »anales » de la presse française ». Une confusion bien regrettable à ce niveau de la diplomatie algérienne… Affligeant !

Les membres du cercle diplomatique et sécuritaire de l’Ambassade avaient par ailleurs alerté leurs responsables hiérarchiques sur le surprenant comportement du haut représentant algérien en France, qui « prêtait l’oreille à la communauté Harki sur la gestion de la Communauté algérienne en France » !

Ces sources ont également fait part des faiblesses notoires de notre Ambassadeur vis-à-vis de la gent féminine, et du danger de l’exploitation de ses travers pour influer sur la gestion des relations entre les deux pays.

A la correspondante de Canal Algérie Affaf Belhouchet, notre Ambassadeur a généreusement mis à sa disposition un bien appartenant à l’Algérie constitué d’un appartement de 160m2 dans le 8ème arrondissement de Paris, dans la très chic rue de Penthièvre.

« L’appartement attribué à l’ENTV est en réalité un lieu de rencontres secrètes ou on voit souvent l’Ambassadeur d’Algérie s’y rendre en dehors de son programme diplomatique » Nous dira un contractuel de l’Ambassade.

Des accusations difficilement vérifiables certes, mais les affirmations de l’entourage de l’Ambassadeur et les faits cités plus haut doivent réellement être pris au sérieux au regard des enjeux actuels.

D’autant que nos sources nous informent que l’épouse même de l’Ambassadeur s’est dernièrement plainte du comportement scandaleux de son mari dans le milieu diplomatique algérien.

« Selon elle, l’Ambassadeur entretient une relation intime avec sa nouvelle secrétaire Hadidi » nous dit-on. « Déjà lorsqu’il était au Gabon, l’Ambassade avait été secouée par un retentissant scandale. Antar Daoud avait eu une liaison avec la cuisinière locale, alors que sa femme ne résidait pas régulièrement avec lui. » poursuit notre source.

Enfin, nous avons appris que Mohamed Antar Daoud, sensible aux sollicitations appuyées de la présidente nationale du collectif Harki Louisa Mameri, est sur le point d’acquérir un bien immobilier par son intermédiaire à Rouen pour en faire un…Consulat de la République algérienne…

Sollicitée, l’Ambassade n’a pas voulu prendre l’appel une fois l’identité du journaliste déclinée…

Ceci expliquerait-il, si les faits hors normes et immoraux de notre Représentant étaient avérés, les relations tendues qu’il entretient avec le Ministre des Affaires Etrangères Ramtane Lamamra, qui lui adresserait à peine la parole et éviterait même d’avoir à lui serrer la main, comme nous l’attestent nos sources ?

Est-ce lié à sa gestion catastrophique dans le cadre de la mission que lui a prêté l’Etat algérien et à ses nombreuses maladresses, qui risquent de mener vers un véritable échec diplomatique dans un contexte politique français agité, impacté par la course à l’Elysée et à la montée du discours extrémiste ?

Si l’irritation du Président Abdelmadjid Tebboune est à son comble face à ces incompétences, Mohamed Antar Daoud ne compte plus que sur la protection de son ami et conseiller à la Présidence : Abdelhafid Allahoum.

Mais le népotisme a-t-il un jour réussi dans un véritable Pays démocratique ? La réponse est clairement : Non ! Dans ce cas, le changement tant attendu pourra-t-il réellement survenir avec cette médiocrité ? Il est permis d’en douter…

Pauvre Algérie…

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.