Quand le Maroc tente d’imposer aux musulmans de France la normalisation avec Israel

En plein scandale planétaire d’espionnage organisé par le Maroc sur des personnalités nationales et internationales à travers le logiciel israélien Pegasus, le Makhzen confirme sa pleine collaboration avec l’entité sioniste, à travers sa participation à une rencontre organisée en célébration de la fête du trône de Mohamed VI aujourd’hui 26 juillet 2021…au Centre du judaïsme de Paris.

Parmi les présents au Centre européen du judaïsme, appartenant à l’homme d’affaires franco- maroco-israélien Patrick Drahi, on retrouve l’ambassadeur du Maroc à Paris Chakib Benmoussa et l’ambassadeur d’Israël en France Daniel Saada.

Pour rappel, Chakib Benmoussa, ancien Ministre de l’intérieur du royaume du Maroc, a été administrateur directeur général du groupe Brasseries du Maroc.

Mais le plus surprenant dans cette incroyable affaire aux relents de trahison envers les principes de solidarité entre Musulmans et la défense du peuple palestinien, est la présence à cette rencontre organisée par le consistoire juif sous le thème “le nouveau développement au Maroc et l’apport de la communauté juive”, de Mohamed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), une association française créée en Avril 2003, et régie par la loi de 1901, placé sous l’égide du ministère de l’Intérieur français.

Né le 1er avril 1964 à Figuig dans l’extrême-est du Maroc, Mohamed Moussaoui, qui préside le CFCM depuis le 19 janvier 2020, après avoir préalablement occupé cette fonction de juin 2008 à juin 2013, est pourtant censé représenter le culte musulman et défendre les musulmans de France auprès des instances étatiques de l’Hexagone pour les questions relatives à la pratique religieuse !

La participation de Mohamed Moussaoui, que l’on dit très proche des services de renseignements marocains a suscité une immense polémique et une grande indignation au sein de la communauté musulmane en France.

Certaines personnes se sont même demandés si « un représentant du CFCM peut-il engager tous les musulmans dans une normalisation avec Israël ? »

Sur les réseaux sociaux, un citoyen musulman français a clairement demandé à Mr Moussaoui « Ecoutez vos concitoyens musulmans qui sont pour le dialogue mais contre la normalisation avec un état qui ne reconnaît pas la Palestine Drapeau des Territoires Palestiniens et les résolutions de l’ONU. »

Notons que depuis sa création en 2003, la gouvernance du CFCM est régulièrement minée par des différends internes entre les fédérations qui le composent, et ce n’est certainement pas « en imposant la normalisation avec l’entité sioniste au CFCM que Mohamed Moussaoui va aider à l’apaisement !

Crédit photo : REUTERS/Gonzalo Fuentes

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.