Elections Régionales – Audrey Pulvar en Passe de Créer la Surprise en Ile-de-France

Le premier tour des élections régionales, prévu au mois de Mars dernier et repoussé à cause de la crise sanitaire, aura lieu dans trois semaines, soit le 20 juin 2021.

Alors que la sphère politique est dominée par un discours qui se radicalise, s’éloignant des valeurs de la République, la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, a décidé de proposer un « Front Républicain » dans la course aux régionales, pour faire barrage au Rassemblement National (RN).

Audrey Pulvar, Adjointe à la mairie de Paris chargée de l’alimentation durable, de l’agriculture et des circuits courts, a décidé de conquérir la présidence de la Région Ile-de-France, une région qu’elle connait depuis son adolescence pour avoir vécue à Cachan, Montrouge, Juvisy ou autre Montreuil…

« Je suis officiellement candidate », avait-elle confirmé dans un entretien au Parisien le 27 janvier 2021. Ajoutant « Nous avons beaucoup de propositions pour sortir de la politique de Valérie Pécresse qui est celle de l’ancien monde : je suis prête ! ».

Pour cela, la candidate du PS, tête de liste du mouvement de gauche « Île-de-France en commun », qui rassemble le Parti Socialiste, le Parti Radical de Gauche, Place publique et Allons Z’Enfants, a proposé dans son programme des mesures phares telle « la gratuité des transports », qui sera financée par une taxe sur les transports les plus polluants.

« C’est une mesure de pouvoir d’achat pour les familles les plus modestes, pour les jeunes, a-t-elle indiqué sur BFMTV-RMC. C’est une mesure de justice sociale, de désenclavement. C’est pour permettre aux jeunes franciliennes et franciliens de se déplacer à leur guise là où ils sont partout chez eux en Île-de-France. Et c’est évidemment une mesure de responsabilité face à l’urgence climatique. »

En cas de victoire, la première étape sera mise en place dès septembre 2021 avec la gratuité pour tous les jeunes Franciliens de moins de 18 ans, mesure élargie progressivement à tous les Franciliens avant l’année 2026.

Rappelons que l’actuelle présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse est totalement opposée à la gratuité des transports dans la région…

L’autre mesure du programme de l’adjointe de la Maire de Paris est le doublement des crédits pour la création de logements sociaux, tout comme l’extension de l’encadrement des loyers pour toute la région Ile de France et enfin la lutte contre les habitats insalubres, déjà utilisé par certaines collectivités.

Audrey Pulvar a par ailleurs émis des propositions en direction des jeunes en suggérant la mise en place d’un « Pass unique Jeune Francilien » qui centraliserait l’ensemble des aides départementales, régionales, gouvernementales à laquelle les jeunes âgés entre 18 et 25 ans seraient éligibles. Sans oublier « 4000 logements par an pour les étudiants et les jeunes travailleurs » !

Aux jeunes chômeurs dans les quartiers prioritaires, Audrey Pulvar envisage un financement par la région de 10 000 contrat aidés « Emplois rebond Vert ». Un engagement politique fort marqué par lutte contre les inégalités sociales, qui trouve racine dans sa jeunesse et son riche parcours.

Audrey Pulvar est née le 21 février 1972 à Fort-de-France en Martinique et a grandi au sein d’une famille engagée politiquement dans le syndicalisme, les combats anticoloniaux qui ont caractérisé les années 1960 – 1970, mais également pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Elle arrive en France métropolitaine en 1986 à l’âge 14 ans. Après un DEUG de sciences économiques obtenu à Rouen, elle entre à l’ESJ Paris dont elle sortira major de sa promotion en 1994. Débute alors pour la jeune femme une carrière de près de 25 ans en tant que journaliste politique notamment, au sein de nombreuses rédactions de télévision, radio et presse écrite.

Elle sera, à partir de septembre 2004, la première femme Noire à présenter un journal télévisé sur une chaîne hertzienne française !

En Juin 2017, celle qu’on décrit comme militante communautariste engagée à gauche, prend la tête de la Fondation pour la nature et l’homme, à la place de Nicolas Hulot alors nommé ministre de l’Environnement.

Cette même année, elle s’affiche publiquement au côté de la maire de Paris, Anne Hidalgo, dont elle assure « partager les combats écologiques en faveur d’une ville qui respire ».

Militante de la cause environnementale, Audrey Pulvar soutient en 2018 le collectif européen Pacte Finance Climat, destiné à promouvoir un traité européen pour lutter contre le réchauffement climatique.

En janvier 2019, elle quitte la présidence de la Fondation, quand Nicolas Hulot en reprend les rênes après sa démission du gouvernement.

Elle intègre cette même année l’équipe de campagne d’Anne Hidalgo, la maire sortante depuis réélue.

Audrey Pulvar rejoint « Paris en Commun» et travaille à l’élaboration du programme électoral de l’édile parisienne, avant d’être élue le 29 juin 2020 conseillère d’arrondissement ainsi que conseillère de Paris.

Elle est ensuite officiellement nommée adjointe à la mairie de Paris chargée de l’alimentation durable, agriculture et circuits courts de proximité.

Pour les élections régionales, Audrey Pulvar peut compter sur son directeur de campagne le sénateur PS du Val-d’Oise, Rachid Temal, qui est également Président au Sénat du groupe d’études et d’amitié interparlementaires : France-Algérie.

Le 23 Mars 2021, Audrey Pulvar a courageusement déclaré à la presse que « Les questions liées au racisme doivent s’entendre et être portées d’abord par les victimes du racisme mais aussi ouvertes à tous ».

Quelques jours plus tard, elle défend les réunions non mixtes sur la chaine BFM TV, déclarant clairement qu’elle n’était pas choquée « que des personnes discriminées (…) sentent la nécessité de se réunir entre elles pour en discuter », ajoutant : « Je préfère les réunions “réservées à” que les réunions “interdites à” !

Un courage politique et une limpidité du propos qui lui ont valu plusieurs attaques de la part de la mouvance extrémiste, mais sans jamais réussir à déstabiliser cette dame à principes.

Le Ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin en sait quelque chose, lui qui avait publiquement affirmé déposer plainte contre Audrey Pulvar pour diffamation, parce qu’elle avait déclaré glaçante la marche des policiers sur l’Assemblée Nationale alors qu’une loi sur la Justice y était discutée. Quelques jours après, le Ministre rétropédalait en l’invitant à une entrevue Place Beauvau…

Ses positions renforcent sa personnalité et pointent son engagement qui l’a d’ailleurs mené à être marraine des « Entretiens de l’excellence » en 2009, pour des sessions d’orientation professionnelle auprès des jeunes collégiens et lycéens issus des quartiers défavorisés. Tout comme elle a été, la même année, membre du « Comité permanent de la diversité de France Télévision », pour promouvoir la variété ethnoculturelle à l’écran et au sein du groupe de télévision public

On est bien loin des propos de l’actuelle Présidente de la Région, Valérie Pécresse, qui a repris la litanie classique du Front national, en déclarant à la fin du mois d’Avril 2021 sur Europe 1/Les Echos/CNews, : « Il faut cesser de nier le lien entre terrorisme et immigration« ,

Au vu de tous ses engagements, Audrey Pulvar n’est manifestement pas là pour faire de la figuration, elle qui a d’ores et déjà conquis une forte communauté de franciliens qui se reconnaissent en elle, à travers ses origines, son parcours, ses luttes et ses idées si proches de leur quotidien ! Des propos qui laissent présager qu’elle pourra créer la surprise, portée par les votes de ceux qu’on oublie souvent, une fois le vote passé… Et ils sont nombreux !

 

Photo archives Bertrand GUAY/AFP

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.