Respirateurs Covid19 – Les Fausses Promesses d’Issad Rebrab !

Le 22 Mars 2020, le Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, avait déclaré à la Radio publique Chaîne I, qu’il avait reçu le Président du Groupe Cevital, Issad Rebrab. Ce dernier, lui avait alors fait part de sa solennelle volonté d’acquérir et faire don d’une grande quantité d’appareils médicaux, consistants en des respirateurs artificiels, pour les mettre à la disposition des personnes souffrantes du Covid-19.

Quelques jours auparavant, soit le 18 Mars 2020, Issad Rebrab, qui venait de sortir de prison trois mois auparavant après huit mois de détention, avait déclaré sur son compte twitter « L’Algérie travers des moments difficiles en raison de l’épidémie du Covid19. Le groupe Cevital est prêt à apporter sa contribution aux efforts consacrés à la lutte contre cette crise que connaît notre pays »

Tous les observateurs avertis s’attendaient à ce que celui qui a été accusé d’infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger, de faux et usage de faux et de fausse déclaration douanière, présente plutôt un programme de production d’équipements de santé, ou de dispositifs médicaux ! Il n’en a rien été…

Alors que l’Etat algérien était submergé par une grave crise sanitaire et que nos concitoyens souffraient d’un manque flagrant d’équipements hospitaliers, Issad Rebrab proposait ses services…d’importateur !

Pourtant, tout le monde savait, et les Rebrab en premier, que dans ce contexte de pandémie planétaire, la forte tension sur la demande en respirateurs les rendait quasiment indisponibles sur le marché.

Preuve en est que 14 mois après cette insolite annonce, Issad Rebrab a été incapable d’offrir un seul boulon de respirateur aux hôpitaux du Pays !

Heureusement qu’entre temps, les chiffres du Covid19 ont largement chuté et que les effets pervers de cette pandémie se sont amenuisés suites à toutes les mesures prises par les autorités du Pays.

Mais pour quelle raison Issad Rebrab s’est-il donc précipité à faire une telle promesse teintée de patriotisme à la nation algérienne alors qu’il savait pertinemment qu’il n’allait pas la tenir dans des délais convenables ?

N’ayant pu tenir parole, Rebrab s’est encore une fois totalement décrédibilisé vis-à-vis de l’opinion publique, sauf bien évidemment à ceux, chauvins régionalistes frappés de cécité, qui crient au racisme à chaque critique du multimilliardaire algérien.

Après son retentissant échec industriel en Italie, son aventureuse affaire d’eau pur avec EvCon et son passage par la case prison, qui va encore pouvoir croire au clan Rebrab après toutes nos révélations et cette dernière sortie aussi hasardeuse que trompeuse ?

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.