Ghaleb Bencheikh est-il Crédible Pour Parler Au Nom de l’Islam?

Victor Ghaleb Bencheikh est un Franco-Saoudien qui s’annonce Islamologue réformiste et se dit attaché à la séparation du religieux et du politique. A ce titre il défend une vision bien singulière d’un islam qu’il veut, réformé, n’hésitant pas à s’attaquer à ce qu’il considère être un Islam ‘’trop traditionnel’’ pratiqué par les musulmans de France, tout en fustigeant leurs représentants légitimes dans l’hexagone.

Rappelons que rien ne destinait Victor Ghaleb Bencheikh, qui est né le 27 août 1960 à Djeddah, en Arabie saoudite, à s’autoproclamer connaisseur de l’Islam, lui que ne possède qu’un diplôme de Physique obtenu en 1991 à Paris, qui lui a permis d’enseigner cette matière scientifique dans les lycées.

Soutenu médiatiquement par certains cercles de la politique française souhaitant contrôler l’Islam et les musulmans de France à des fins électoralistes, ce personnage sans aucune autorité sur la communauté musulmane de France et qui se prétend défenseur d’un Islam qu’il veut singulièrement ‘’libéral’’, ne cesse de multiplier les provocations contre l’esprit même de la confession et de la tradition musulmane séculaire, allant jusqu’à défendre l’organisation d’une prière mixte, mélangeant hommes et femmes, et dirigée par des femmes imams… Un ‘’progrès’’ qui rejette la quasi-majorité des musulmans de par le monde !

Victor Ghaleb Bencheik s’est même fait le chantre de ceux qui souhaitent l’abrogation de sourates du Livre sacré musulman, sous prétexte de « L’inapplicabilité d’un certain nombre de textes du corpus religieux islamique » !

Marine Le Pen accompagnée de Victor Ghaleb Bencheikh

Pourtant, le prétendument Islamologue Victor Ghaleb Bencheikh n’a aucun diplôme en matière d’Islam, ni ne possède une quelconque reconnaissance académique par les élites religieuses officielles concernant ses conceptions bien personnelles de l’Islam, qui découlent de connaissances acquises en autodidacte !

Ghaleb Bencheikh s’est-il maladroitement fabriqué une légitimité en la matière, exploitant à l’excès le parcours de son père Abbas Bencheikh El Hocine, un notable de la région de Constantine qui fut le Représentant du Gouvernement de la République Algérienne en Arabie Saoudite en 1962, conseiller à la Présidence de la République, avant d’être désigné Imam puis recteur de la Grande Mosquée de Paris de 1982 jusqu’à son décès en 1989 ?

Victor Ghaleb aurait-il emprunté la voie tortueuse ayant mené au grand schisme de l’Islam, en pensant que le simple lien de sang pouvait lui octroyer un quelconque pouvoir pour professer en place de prestigieuses institutions cultuelles musulmanes telle la Grande Mosquée de Paris et se substituer à l’aura de ses véritables Représentants qui font autorité ? Tout semble le confirmer.

Narcissique aussi zélé que les nouveaux convertis, doté d’un égo dont les contours défient la démesure, Victor Ghaleb s’oblige à draper son discours d’un syncrétisme charabiesque doctement élaboré, espérant quelque peu contrebalancer les affres de ses déviations tant morales qu’académiques.

Victor Ghaleb Bencheikh et le controversé Tariq Ramadan

Une posture qui avec l’appui de son réseau franc-maçonnique dont il est membre et d’autres lobbies extrémistes, va lui permettre, à la mi-décembre 2018, de se faire élire Président de la Fondation de l’Islam de France (FIF), succédant ainsi à l’ancien Ministre français de l’Intérieur et de la Défense, Jean-Pierre Chevènement à la tête de cette fondation créée à la fin de l’année 2016 pour inventer un Islam de France, ce qui constituait déjà un déni de l’Islam qui reconnaissait des siècles auparavant les valeurs et principes humanistes, de Liberté, d’Egalité et de Fraternité.

Des principes qu’il sera le premier d’ailleurs à trahir à la tête de la FIF, lorsqu’il s’est associé avec une organisation qui finance le salafisme et le djihadisme, et qui a servi à diffuser une vision rétrograde, misogyne et violente de l’islam plébiscitée par le régime Wahabite d’Arabie Saoudite, pays de naissance de Ghaleb Bencheikh…

Ghaleb Bencheikh avec le grand rabbin Haïm Korsia et le Président de la Ligue Islamique Mondiale le Ministre Saoudien Mohammed Al Issa

En effet, le 17 septembre 2019, Victor Ghaleb va organiser une conférence pour la paix, parrainé par la Ligue Islamique Mondiale (LIM), une ONG créée en 1962 par le régime saoudien censée gérer la diffusion de l’islam wahhabite dans le monde, et dont le Président à l’époque n’était autre que Mohammed Al Issa, le Ministre de la Justice du Royaume moyenâgeux des Saoud, responsable de dizaines de décapitations et d’innombrables violations de droits de l’homme entre 2009 et 2015 !

Rappelons qu’en 2006, la LIM s’était associée à l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF représentation française des Frères musulmans) pour porter plainte contre la publication de caricatures du Prophète Mahomet sur le journal satirique Charlie Hebdo.

Pis encore, selon le conseil de Sécurité de l’ONU, la LIM avait financé des camps d’entrainement d’al-Qaïda en Afghanistan, à travers l’International Islamic Relief Organization (IIRO), ONG qui lui est rattachée !

Comment dès lors faire confiance à Victor Ghaleb Bencheikh, auditeur de la 60e session nationale de l’Institut des hautes études de Défense Nationale en France et si proche d’associations prosionistes telle Hashomer Hatzaïr, et le laisser présider, malgré les graves doutes sur sa gestion, la Fondation de l’Islam de France pour régir l’Islam et les musulmans de France ?

« Victor Ghaleb est un imposteur. Un réel usurpateur dépourvu de diplômes et donc d’autorité lui permettant une approche herméneutique ou exégétique des Textes sacrés. Cela le disqualifie doublement ; d’abord moralement en le rendant indigne de la fonction qu’il occupe à la Fondation de l’Islam de France, qu’il a mis au service de la Ligue Islamique Mondiale, mais par-dessus tout, au point de vue religieux, en osant décider en parfait profane, quelle parole de Dieu devrait apparaitre dans le Livre Saint » s’insurge une source très proche de Victor.

Une déclaration qui résume à elle seule l’honorable religion Islamique, transformée en fonds de commerce par des individus peu scrupuleux aux ambitions dévorantes !

Souhil Boughanem

souhil.boughanem@protonmail.com

 

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.