Le Nouveau Communiqué de Presse Trompeur d’Ooredoo Algérie !

Le groupe Ooredoo est une entreprise de communication internationale opérant au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie du Sud-Est, qui offre à ses abonnés et aux entreprises des services via des réseaux mobiles et fixes avancés et centrés sur les données.

Le 14 février 2021, ce Groupe, dont les actions sont cotées à la Bourse du Qatar et à la Bourse d’Abu Dhabi, a rendu public son bilan financier faisant état d’un chiffre d’affaires de 29 milliards de QAR au 31 décembre 2020, soit l’équivalent de 6,6 Milliards d’Euros.

Ooredoo Algérie, filiale algérienne du groupe Ooredoo créée à la fin de l’année 2003, est le troisième opérateur de téléphonie mobile en Algérie.

Le 28 Février 2021, Ooredoo Algérie a publié à son tour un communiqué de presse y exposant les grandes lignes du bilan financier de l’entreprise en 2020, avec pour titre « Ooredoo poursuit sa stratégie d’innovation et confirme son leadership dans le segment du digital ».

Un titre qui n’a malheureusement rien à voir avec le corps du texte, et qui se contente de rapporter des chiffres bruts intentionnellement publiés en caractères gras, pour donner l’illusion d’une performance, sans aucun norme comparative…

Le communiqué algérien indique que « le groupe de télécommunications Ooredoo, a rendu public son bilan financier de l’année 2020 dont celui de sa filiale algérienne, confirmant sa dynamique commerciale et son leadership dans le segment du digital et de l’Internet mobile haut débit et de l’Internet mobile haut débit ». L’équipe de communication d’Ooredoo Algérie évoque bien évidemment les performances dynamiques globales du groupe Qatari.

Or celles-ci, de l’avis même du communiqué de presse de la maison mère indique que le chiffre d’affaires 2020 du groupe Ooredoo sis à Doha, a diminué de 4% par rapport à 2019, que le résultat avant intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations (EBITDA) a diminué de 6% en glissement annuel durant la même période, et qu’enfin le bénéfice net du groupe attribuable aux actionnaires d’Ooredoo a diminué de 35% !

Usant d’une communication qui apparait comme être intentionnellement ambiguë, les responsables de l’ex Wataniya Télécom Algérie vont continuer à distiller à une certaine presse, un peu trop docile, des chiffres incomplets et des commentaires trompeurs. Jugez-en par vous-mêmes !

Dans son dernier communiqué de presse, Ooredoo Algérie affirme qu’elle a enregistré en 2020 des revenus s’élevant à 78,4 milliards de dinars algériens, mais sans préciser que ce montant est en baisse de 10% par rapport à l’année précédente !

Le résultat avant intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations (EBITDA) s’est élevé à 25,8 milliards de dinars algériens en 2020, mais le communiqué algérien n’indique pas que ces résultats sont en baisse de 14% par rapport à l’année dernière !

Et cela malgré les mesures drastiques prises Ooredoo Algérie afin de maintenir sa concentration sur l’optimisation des coûts et en restreignant ses dépenses.

Rappelons que l’administration de cet opérateur de téléphonie mobile avait relancé le projet d’un plan social consistant à se séparer de près de 1000 employés, en raison des importantes difficultés financières auxquelles fait face Ooredoo en Algérie.

Concernant les investissements, Ooredoo Algérie a investi 19,5 milliards de dinars algériens durant l’année 2020, notamment dans la modernisation de son réseau 4G. C’est déjà un chiffre en baisse par rapport à l’annonce de 20 Milliards de Dinars d’Investissements émanant de l’ancien directeur Général d’Ooredoo Algérie, Nikolai Beckers, qui avait été expulsé d’Algérie par les autorités algériennes en Février 2019.

Durant l’exercice 2019, Ooredoo Algérie avait investi près de 23 milliards de dinars algériens !

Enfin et concernant le nombre de clients, celui-ci aurait dépassé, selon le communiqué de l’équipe dirigeante de l’ancien Nedjma, les 12,5 millions d’abonnés à fin décembre 2020. Ce nombre est en baisse par rapport à 2019, mais Ooredoo Algérie n’a pas jugé utile d’informer l’opinion publique que ce sont plus de 100.000 abonnés qui ont quitté le réseau d’Ooredoo Algérie en 2020…

On se demande dès lors quelle crédibilité reste-t-il à l’opérateur Ooredoo en Algérie, lorsqu’il ose prétendre que « les résultats de l’année 2020 confirment l’engagement de Ooredoo de mettre au service de ses clients le savoir-faire et l’expertise internationale du Groupe Ooredoo » !

Ni les résultats du Groupe ni ceux de la filiale algérienne ne peuvent permettre de prétendre ce qu’avance le Communiqué d’Ooredoo Algérie. Et en cela c’est une communication que beaucoup pourraient qualifier de sournoise !

Souffrant depuis plusieurs années d’un déclin commercial et financier continu et d’une instabilité managériale déconcertante, Ooredoo Algérie se distingue de nouveau par la diffusion équivoque de résultats financiers, à la limite de la tromperie !

Bien évidemment, personne au niveau de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Communications Electroniques (ARPCE) ou du Ministère du Commerce n’y trouve à redire.

Pauvre Algérie…

 

Amir Youness

youness.amir@protonmail.com

 

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.