Le Bilan Moral de la Grande Mosquée de Paris Adopté !

La Société des Habous et des Lieux Saints de l’Islam, association propriétaire de la Grande Mosquée de Paris, s’est réunie en assemblée générale ordinaire le samedi 27 février 2021 à Paris, dans la capitale française.

D’emblée, Maitre Chems-Eddine Hafiz, Recteur de la Grande Mosquée de Paris, a indiqué lors de la présentation de son bilan moral, « Nous avons placé les imams au cœur de nos projets. Nous sommes convaincus qu’ils sont les ambassadeurs de notre religion et de notre institution. »

La société des Habous et des Lieux Saints de l’Islam a en effet organisé, durant l’année 2020, pas moins de six séminaires des imams pour traiter de « sujets religieux d’importance traités en profondeur et sans tabou », qui concernent « la vie et l’avenir de notre religion dans la société française ».

Dans un contexte dominé par la décision du Président français, Emmanuel Macron, qui a annoncé la fin du détachement des imams étrangers début 2024, la Grande Mosquée de Paris se devait d’apporter des solutions idoines et adapter son action de manière efficiente.

Durant cette réunion il a été annoncé que la Grande Mosquée de Paris accueillerait au mois d’Avril 2021, durant le mois béni de Ramadhan, un nouveau détachement de 61 imams.

Dans le même sillage, le Recteur de la Grande Mosquée de Paris, Maitre Chems-Eddine Hafiz, a promis de renouveler les formations universitaires sur la langue française, le droit français et le principe de laïcité, ainsi que l’organisation du stage « Média », déjà proposés par la Grande Mosquée de Paris aux Imams.

Après la restructuration de l’Institut Al-Ghazali, offrant une formation aux imams qui dure désormais 3 ans, plusieurs annexes de l’institut ont été créées : aux Mureaux, à Lille, et récemment à Marseille et Martigues ; les Responsables de la Grande Mosquée de Paris ont par ailleurs confirmé l’ouverture prochaine de nouvelles annexes dans la région lyonnaise, dans l’est du pays, et en Suisse.

Des mesures ambitieuses, malgré l’ampleur de la crise sanitaire sur les finances de la Grande Mosquée de Paris, ayant impacté son budget en le réduisant de façon significative à cause de la longue fermeture de la mosquée, l’interdiction des visites touristiques et la baisse du nombre de fidèles qui fréquentent la mosquée et lui font grâce de dons généreux.

Le Bureau de la Société des Habous et des Lieux Saints de l’lslam, qui a été complété par l’élection de Madame Ghania Laïb en qualité de chargée de mission pour les finances et de Madame Djamila Lamari en qualité de chargée de mission pour le patrimoine, a pris acte des actions menées par son Président, celles caritatives en particulier, soutenant toute nouvelle initiative appelée à soulager les souffrances des plus démunis.

De son côté, le Directeur Général de la Grande Mosquée de Paris, M. Mohammed Louanoughi a prononcé un discours dans lequel il d’abord rendu hommage au Docteur Dalil Boubakeur, « qui a su guider d’une main de maître notre institution, le culte et les musulmans de France pendant 28 ans ».

Mohamed Louanoughi a également remercié, les membres de la Société des Habous pour leur présence malgré les contraintes et les risques liés à la pandémie de COVID19, avant d’insister sur le ferme engagement des Responsables de la Grande Mosquée de Paris à mener à bien leur mission au service de cette prestigieuse institution, des musulmans et de l’islam, et de continuer à faire face à tous les défis et critiques portées à leur encontre.

On se rappelle la violente campagne médiatique lancée par un groupe réduit d’individus malveillants contre les deux Responsables de la Grande Mosquée de Paris, pensant pouvoir les déstabiliser à travers des propos diffamants et infondés, n’hésitant nullement, pour certains sans foi ni loi, à s’attaquer à leurs familles et proches. Vaines tentatives !

Rappelons que c’était le 11 janvier 2020 que s’était tenue la dernière Assemblée Générale, durant laquelle le précédent Recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, présentait sa démission, laissant Maître Chems-Eddine Hafiz se faire élire à l’unanimité en qualité de Président de la Société des Habous et des Lieux Saints de l’Islam, et ainsi être nommé Recteur de la Grande Mosquée de Paris, tout en confiant la Direction Générale à Mohamed Louanoughi.

A l’issue de cette réunion, le compte-rendu moral de la Grande Mosquée de Paris exposé par son Président, Me Chems-Eddine Hafiz, Recteur de la Grande Mosquée de Paris, a été adopté à l’unanimité, le quitus sur la gestion financière de l’association pour l’année 2021 lui a également été accordé à l’unanimité.

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.