Procès Bedoui, Ce Test que Suivent les Algériens à la Veille du Hirak 2.0 !

Figure emblématique du règne d’Abdelaziz Bouteflika, l’ex-premier Ministre Nourredine Bedoui , qui a été à plusieurs reprises auditionné par la Cour Suprême depuis le mois d’Avril 2020 en qualité de témoin, sera appelé à se présenter prochainement devant le juge d’instruction près le tribunal de Constantine, suite à l’installation d’une commission rogatoire délivrée par le magistrat instructeur près la Cour suprême.

Ex-Ministre de l’Intérieur de mai 2015 à avril 2019, Bedoui, qui a été le principal instrument de la répression des mouvements sociaux, devra se présenter devant le magistrat pour répondre à des accusations sur des affaires inclues dans le dossier d’Abdelghani Hamel, l’ex-patron de la DGSN, concernant l’attribution non réglementaire des parcelles dans les zones industrielles totalisant une surface de de 14 000 m2, et d’autres affaires concernant des avantages et privilèges, des marchés et contrats obtenus par plusieurs richissimes oligarques algériens.

Rappelons que Bedoui avait permis la conclusion d’un surprenant marché en octobre 2018, après avoir adressé une directive aux 48 walis leur demandant d’instruire les P/APC de passer commande de véhicules chez Cima Motors, l’une des entreprises du milliardaire Mahieddine Tahkout.

C’est également Bedoui qui a ordonné la remise à Ali Haddad de deux passeports, ce qui a valu à l’ex Patron du Forum des Chefs d’Entreprise une condamnation de 18 mois de prison ferme par le tribunal de Bir-Mourad Raïs, à Alger !

Bedoui risque une inculpation et son placement en détention provisoire par les magistrats de la Cour Suprême, tant son implication dans plusieurs scandales de dilapidation de deniers publics, d’enrichissement illicite et d’octroi d’indus avantages serait avérée et devenue évidente, suite aux enquêtes menées par la brigade économique et financière de la police judiciaire de la wilaya de Constantine.

En effet, les investigations des services de police aurait clairement démontré la complicité de l’ex-Premier Ministre dans l’enrichissement de l’ex-patron de la DGSN, et ont prouvé ses interventions auprès des Walis afin qu’ils autorisent l’acquisition de plusieurs assiettes immobilières aux enfants d’Abdelghani Hamel.

Par ailleurs, Nourredine Bedoui serait également impliqué dans le scandale des Cinq millions Huit Cent mille signatures collectées pour valider la cinquième candidature d’Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle annulée d’avril 2019, ou encore concerné par l’indu octroi de logements promotionnels à des personnes non concernées, alors qu’il était Wali de Constantine.

Bedoui aurait même personnellement autorisé des parlementaires à acquérir des lots de terrain au niveau de la nouvelle ville, Ali Mandjeli, le quartier Zouaghi Slimane, ainsi que dans la ville de Lakhroub, sans passer par les procédures d’usage…

En outre, Bedoui aura à répondre sur les accusations qui pèsent sur lui à propos du projet de la nouvelle aérogare internationale Mohamed Boudiaf et sur les nombreux dépassements financiers et contractuels qui ont été mis à jour par les enquêtes des services de sécurité.

Lancé en 2001 avec un budget initial d’un peu plus de 440 millions de dinars, le projet a pris 12 ans pour voir le jour après avoir englouti près de… 3 milliards de dinars !

Déjà cité dans l’affaire de l’ancien garde les sceaux Tayeb Louh, Bedoui avait été interrogé pour avoir sollicité l’ancien garde les sceaux pour le règlement, entre autres, des problèmes judiciaires de Mahieddine Tahkout et de certains de ses amis…

A travers l’Affaire Bedoui, la Justice devra fermement condamner les pressions subies par de simples exécutants soumis aux déviations de tout un régime, qui a permis les abus de fonction, les entrave au bon fonctionnement de la justice, l’incitation à la partialité et au faux en écriture publique, mais surtout a fait de l’Algérie un pays de non-droit !

Si le Droit ne prévaut pas, les conséquences pourraient être fâcheuses à la veille d’un Hirak 2.0

Amir Youness

youness.amir@protonmail.com

 

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.