La Force Militaire de l’Algérie Surclasse ses Voisins au Maghreb en 2021 !

Le site Web militaire, Global Firepower a publié le nouveau classement des forces militaires pour 2021 concernant 138 pays, et en utilisant plus de 50 facteurs différents pour déterminer l’index de puissance militaire d’une nation donnée.

Ce classement, repose non seulement sur le nombre total d’armes disponibles dans un pays, mais également sur les facteurs géographiques et démographiques, la flexibilité logistique, les ressources naturelles et l’industrie locale, tout en se concentrant sur la diversité des armes, à même de pouvoir évaluer la puissance de feu globale disponible au sein de chaque pays.

Enfin, si les armes nucléaires ne sont pas retenues dans ce classement, elles reçoivent toutefois un bonus de score indirect.

Pour 2021, Global Firepower désigne les États-Unis comme le pays le plus puissant du monde avec 1,4 million de militaires actifs, 13.233 avions, plus de 6.000 chars et un budget de défense de 740 milliards de dollars !

Suit en deuxième position, la Russie avec un million de personnel militaire actif, 4.100 avions, 13.000 chars et un budget de défense de 42,1 milliards de dollars.

Ces deux grandes puissances militaires sont suivies par la Chine, l’Inde et le Japon pour former le top cinq.

Notons que l’Iran se classe à la 14éme place, avant l’Arabie Saoudite classée 17èmme, Israël 20éme et les Emirats arabes Unis 36éme.

Pour 2021, l’Algérie a été classée 27ème plus grande force militaire au monde avec un budget militaire approchant les 14 Milliards de dollars. L’Algérie se situe ainsi comme 1ère puissance militaire au Maghreb et 2éme en Afrique, derrière l’Égypte classée 13éme mondiale et 1ère en Afrique.

L’Armée algérienne, qui a gagné une place par rapport au classement de 2020, est devancée par l’Ukraine et la Thaïlande, mais se classe avant la Corée du Nord 28ème ou l’Afrique du Sud classée 32ème.

Selon ce même classement, le personnel militaire total de l’Algérie serait estimé à 280.000 personnes, avec 130.000 membres actifs, 190.000 personnes mobilisables dans le paramilitaire, et enfin 150.000 réservistes.

Le Pays compterait selon le même classement plus de 17 000 000 de citoyens qui seraient aptes au service, s’il appliquait les lois sur la conscription.

L’Algérie, qui se distingue notamment par sa faible dette extérieure évaluée à 6,26 Milliards de dollars, a été classée 22éme sur 138 Pays en termes de puissance aérienne, sa force de frappe terrestre classée 15éme sur 138 Pays, et à la 14éme place pour ce qui est des forces navales.

Le Maroc ne figure pas parmi les 50 premiers pays dans cette liste établie par le site Web militaire Global Firepower, puisque le Royaume Alaouite ne se classe que 53éme, après l’Ouzbékistan et le Portugal.

Selon ce classement sur la capacité potentielle de guerre de chaque nation, le Maroc, dont la dette extérieure s’élève à près de 51,5 Milliards de dollars, aurait un nombre de personnel militaire total estimé à 460.000 personnes, compterait 130.000 membres actifs, 50.000 personnes mobilisables dans le paramilitaire, et enfin 150.000 réservistes.

Le pays compterait selon le même classement plus de 14 500 000 de citoyens qui seraient aptes au service, s’il devait les appeler sous les drapeaux.

Avec un budget de défense évalué à 6 Milliards de dollars, les forces aériennes marocaines se classent 40éme sur 138 pays, 10éme pour les forces terrestres et 21éme pour ce qui est des forces navales.

Enfin la Tunisie occupe la 73ème place de ce classement, dépassée par la Lybie, le Koweit et Oman.

La Tunisie, dont la dette extérieure s’élève à près de 30,19 Milliards de dollars, aurait un nombre de personnel militaire actif total estimé à 36.000 personnes, et 50.000 personnes mobilisables dans le paramilitaire.

Le pays compterait selon le même classement un peu plus de 5 000 000 de citoyens qui seraient aptes au service, s’il appliquait les lois sur la conscription.

Avec un budget de la défense évalué à 810 millions de dollars, les forces aériennes tunisiennes se classent 40éme sur 138 pays, 65éme pour les forces terrestres et 45éme pour ce qui est des forces navales.

   

Ce classement, qui montre clairement que la force militaire algérienne surclasse ses voisins au Maghreb en 2021, est la conséquence du plan de modernisation engagé par le Ministère de la Défense nationale dès le début des années 2000, et qui a permis aux forces armées algériennes de moderniser leurs équipements et de renforcer leurs capacités de dissuasion.

 

Les critères retenus pour le classement de cet institut non gouvernemental américain spécialisé dans les questions militaires, rend parfaitement clair qu’en plus de l’armement, les privilèges uniques liés aux facteurs géographiques, de la flexibilité logistique, des ressources naturelles et humaines, des capacités financières et de l’industrie locale, sont ce qui confère à un Etat sa résilience et sa véritable force de combat.

           

Les déclarations surprenantes de certains médias sur un potentiel affrontement armé entre voisins du Maghreb sont à écarter. D’abord et essentiellement parce que l’Algérie reste attachée au dialogue, à la Paix et au Droit International. Et en second plan parce qu’aucune réelle armée au monde n’irait déclarer la guerre à une autre qu’elle sait plus puissante…

Et si les récentes manœuvres militaires de Tindouf ont inquiété certains journalistes affidés au Makhzen, c’est qu’ils ont mal interprété les intentions de l’Algérie. La nette supériorité de la puissance de feu de l’ANP répond à une démarche dissuasive et défensive, certainement pas belliqueuse, comme l’a prouvé l’histoire récente.

Bachir Outaghani

bachir.outaghani@protonmail.com

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.