Abdelmadjid Tebboune en Allemagne – Des Soins Réellement Bénins ?

Le virus SARS-CoV-2 a infecté des millions de personnes dans le monde et attaque bien plus que les poumons. Si certains des symptômes de la maladie qu’il provoque sont assez prévisibles : toux, fièvre, frissons, maux de tête, les effets de l’agent pathogène ne s’arrêtent pas là, puisqu’il peut causer des problèmes dans presque tous les organes, y compris le cerveau, le cœur, les reins, le système gastro-intestinal et la peau.

À travers le monde, des dermatologues ont signalé dans l’International Journal of Dermatolgy, la présence d’atteintes cutanées chez des patients contaminés par la Covid19, au niveau des pieds.

Une récente étude publiée dans la revue Annales de Dermatologie et Vénéréologie, a même détaillé la nature du lien entre le coronavirus et ces lésions dermatologiques.

Durant le 29e Congrès de l’Académie européenne de Dermatologie et de Vénérologie, les médecins du Massachusetts General Hospital (MGH) aux États-Unis ont mis en lumière ce nouveau fardeau porté par les patients souffrant d’une forme longue de la Covid-19 : la multitude de problèmes dermatologiques, dont ce symptômes le plus impressionnant qu’est l’apparition de ces lésions violacées sur les orteils qui ressemblent à celle d’une engelure.

Il faut dire qu’il est surprenant que ce coronavirus soit responsable de gonflements douloureux de la peau des doigts de pied, similaires à des engelures.

Soulignons que les engelures sont des lésions cutanées inflammatoires liées à une hypersensibilité au froid, le plus souvent localisées aux pieds.

Ces engelures sont à distinguer des graves nécroses liées à des phénomènes thrombotiques qui surviennent chez les patients infectés par le SARS-CoV-2 et hospitalisés en réanimation.

Aussi, l’orteil Covid19, dénomination de cette conséquence d’un phénomène immunitaire lié à la réaction virale, se manifeste par un orteil irrité et une peau pelée, qui peut évoluer vers un gonflement du pied, qui vire au rouge, au pourpre puis au bleu, avant de se couvrir d’ampoules douloureuses, pouvant empêcher le patient de marcher ou même de mettre un soulier.

« On a fait face à beaucoup de cas de perniose [engelures] chez des populations où n’y en avait pas et dans des circonstances non associées au froid », avait affirmé un médecin canadien il y a quelques mois dans un magazine spécialisé.

« Il est intéressant de constater qu’un virus respiratoire peut provoquer une telle diversité de manifestations cliniques », déclare Peter Hotez, de la faculté de médecine Baylor, à Houston, au Texas.

Il s’agit le plus souvent d’érythèmes, ces petites rougeurs et inflammations rappelant celles provoquées par la varicelle ou la rougeole, mais qui se situent dans notre cas sur les orteils. Ces lésions se résorberaient généralement d’elles-mêmes, sans laisser de trace sur la peau.

En effet, la plupart des patients atteints de cette forme inusitée de la Covid-19, associée à une réaction inflammatoire des vaisseaux sanguins engendrée par le virus, guérissent sans autre forme de traitement que l’administration de cortisone.

Pourtant, ces « engelures » créées par l’infection à la Covid-19, a augmenté de par le monde et affecte même une population privilégiée jusque-là, comme le confirme le Conseil général de Podologues d’Espagne, qui rapporte dans un communiqué de presse, de nombreux cas de jeunes enfants ou adolescents présentant des lésions cutanées aux pieds en Italie, en France et en Espagne.

Selon l’étude du CHU de Nice, menée par Thierry Passeron, professeur en dermatologie au CHU de Nice, et chef d’une équipe de l’Inserm, avec des collègues de spécialités diverses du CHU, les engelures seraient causées par la très, voire trop, bonne réponse immunitaire des patients concernés. « On a mis en évidence que tous les patients atteints d’engelures avaient en commun de présenter une excellente réponse immunitaire innée. »

« Même si elles sont parfois douloureuses, elles ne sont pas le signe d’une forme grave de coronavirus », ajoute le dermatologue. Il ne faut donc pas s’inquiéter outre mesure, sachant qu’elles devraient disparaître en quelques semaines. Toutefois, en cas de douleurs vives et de plaques importantes, les médecins préconisent de consulter un médecin pour subir une biopsie, afin d’écarter tout autre diagnostic.

Une opération en somme bénigne, comme l’a souligné la Présidence algérienne concernant le Président Abdelmadjid Tebboune, qui s’est envolé pour l’Allemagne afin de subir des soins au pied, après avoir contracté le coronavirus, sans que cela ne revête un caractère d’urgence.

Il nous paraissait important d’apporter ces précisions médicales, afin que nos lecteurs puissent, mieux informés, se faire leur propre opinion sur cet événement.

Bachir Outaghani

bachir.outaghani@protonmail.com                                                                                                                                             Image : AFP/Ryad Kramdi

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.