EXCLUSIF – Un Ministre Du Gouvernement Algérien Convoqué Par La Justice Française !

Né à Khenchela, comme l’actuel Premier Ministre algérien Abdelaziz Djerrad, l’actuel Ministre des transports, Lazhar Hani a fait l’essentiel de sa carrière dans le domaine du transport maritime en Algérie.

Directeur du Port d’Alger en 1985, avant d’être nommé à la tête de la Compagnie nationale Algérienne de navigation (CNAN) en 1990, qu’il engage dans un partenariat avec la compagnie maritime français CMA CGM.

Après avoir quitté ses fonctions publiques, Lazhar Hani s’associe à l’affréteur français CMA CGM pour établi une filiale en Algérie, CMA-CGM Algérie, dont il est le patron et actionnaire à 20% pendant près de 13 Années…

La rupture des relations entre Lazhar Hani et CMA CGM ne s’est pas faite dans la sérénité, cette dernière lui reprochant d’avoir détourné des fonds et d’avoir abusé des biens sociaux de sa filiale algérienne, alors que plusieurs plaintes étaient déposées contre l’actuel Ministre algérien.

Il faut dire que l’affréteur français aurait peu apprécié avoir loué un terrain à Oran dont Lazhar serait devenu propriétaire sans le déclarer préalablement à ses associés, ou avoir d’avoir fait appel à des sous-traitants qui seraient détenus par son épouse, Zoulikha Hani…

Le tribunal de commerce de Paris avait alors ordonné la saisie hypothécaire de plusieurs biens immobiliers appartenant à Lazhar Hani en Juillet 2013 … dans la capitale Française !

Lazhar Hani – Ministre des Transports Algérie

Au mois de Juin 2020, le gouvernement a décidé de la fermeture de plusieurs ports secs appartenant à différents opérateurs dont : Alterco CMA-CGM (Alger extérieur) et Spa CMA-CGM (Oran), quelques jours avant de désigner Lazhar Hani, l’ex N°1 de CMA GCM Algérie, Ministre des transports suite à un mini remaniement dans le gouvernement de Djerrad II…

De sources fiables, nous apprenons qu’à 72 ans, le Ministre algérien des Transports aurait été officiellement convoqué par la justice française, suite au dépôt de plainte de CMA GCM contre lui pour de graves accusations qui relèvent de l’escroquerie et de malversation dans la gestion de sa filiale algérienne.

La convocation du juge, adressée au Ministre de l’ère Tebboune, aurait été, selon nos sources, remise par un huissier de justice directement à l’intéressé.

Rappelons que l’État Français, via le fonds d’investissements BPI France, détient 6 % du capital de CMA GCM, et même si la dette financière du groupe maritime est évaluée aujourd’hui à 17,8 milliards de dollars, l’entreprise affiche de solides résultats pour le deuxième trimestre 2020 malgré la pandémie de COVID-19 ayant vu une baisse d’activité de 13%. CMA GCM a enregistré une marge opérationnelle en hausse de 86% à 497 millions de dollars et un bénéfice net de 136 Millions de dollars…

Un article édifiant sur les biens à Paris de Lazhar Hani et les troublantes conditions de son incorporation dans le gouvernement algérien avaient déja été publiés par notre média, que nous vous invitons à relire ici.

Fabienne Outar

fabienne.outar@protonmail.com

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.