EXCLUSIF – Détournement du Pétrole Algérien au Profit de Sociétés Etrangères !

A Sonatrach, plusieurs experts en potentiel gisements relevant des services de l’engineering de l’activité exploration et production, s’étonnent de la situation des profils de productions et de la situation de Sonatrach, compte tenu des différentes découvertes pétrolières.

Leurs investigations ont conduit à conclure au détournement des gisements satellites aux bénéfices des sociétés étrangères, se trouvant à proximité de ces nouveaux gisements.

En effet, les études économiques élaborées par Brahim BOUMAOUT et Toufik HAKKAR qui occupait le poste de directeur Stratégie Planification & Economie (SPE), ont manipulé les informations et les chiffres de manière délibérée, faussant les conclusions des études pour conclure que les gisements satellites n’étaient pas rentables…

Ce qui a poussé les responsables de Sonatrach, par souci d’économie d’échelle, de les jumeler avec d’autres gisements en exploitation et en cours de déplétion (diminution des réserves de pétrole et hydrocarbures) pour une meilleure valorisation au profit des sociétés étrangères activant déjà en Algérie.

C’est l’équipe d’Amine MAZOUZI, PDG de la Sonatrach entre le 25 Mai 2015 et le 20 Mars 2017, qui a découvert cette supercherie, ce qui a conduit plus tard à la fin de fonctions de Fatiha NEFFAH directrice des études économiques et de Toufik HAKKAR.

Après les différents chamboulements à la tête de Sonatrach et le retour de HAKKAR en qualité de PDG en février 2020, avec la complicité de HARROUCHE Naima née TAMERT, actuelle directrice chargée des filiales du groupe Sonatrach, Brahim BOUMAOUT a bénéficié d’une promotion peu ordinaire, il a été nommé à un poste au Pérou…

Pour sa part Fatiha NEFFAH, grande amie de Toufik HAKKAR et complice dans cette grave supercherie, elle a bénéficié du poste de vice-président activité commercialisation !

La lourde tâche pour Rachid ZERDANI, le nouveau vice-président SPE, s’il tient à son actuel poste, est de faire disparaître l’ensemble des documents compromettants pour son ancien patron HAKKAR, lorsqu’il dirigeait la division économique de Sonatrach, et toute trace de participation des personnes ayant participé à la mise en place de ce machiavélique stratagème contre les intérêts de l’Entreprise Publique d’Hydrocarbures et le Trésor algérien… Triste Algérie.

Amir YOUNESS

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.