Décryptage – l’étrange et surprenante proposition d’Issad Rebrab.

Le 22 Mars 2020, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a déclaré à la Radio qu’il avait reçu le Président du Groupe Cevital, Issad Rebrab, qui lui a fait part de sa volonté de faire don et acquérir une grande quantité d’appareils respirateurs pour les mettre à la disposition des personnes souffrantes du Covid-19.

“L’homme d’affaire s’est déplacé en personne, accompagné de son fils”, a précisé le ministre.

Information déjà confirmée par Issad Rebrab lui-même le 18 mars 2020, annonçant sur le réseau Twitter que :

“le groupe Cevital est prêt à apporter sa contribution aux efforts consacrés à la lutte contre cette crise que connaît notre pays”.

Ainsi, à peine sorti de prison, Issad Rebrab propose, à l’Etat algérien qui fait face à l’une de ses plus grave crise sanitaire, ses services…d’importateur !

Beaucoup se seraient plutôt attendus à ce que celui qui a été accusé d’infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger, de faux et usage de faux et de fausse déclaration douanière, présente plutôt un programme de production d’équipements de santé, ou de dispositifs médicaux qui risquent fortement de manquer durant cette pandémie… Étrange !

Nombre de nos lecteurs nous ont demandés, à juste titre, quelle pouvait être la valeur ajoutée de l’offre de Rebrab, par rapport à celle de n’importe quel importateur, qui utiliserait les réserves de changes de l’Etat algérien pour acquérir des respirateurs de santé.

Des entreprises comme Air Liquide, leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé, mais également des constructeurs automobiles, ont réussi à modifier leurs lignes de production pour fabriquer ces matériels.

D’autres entreprises, en Algérie et ailleurs, ont par exemple ouvert des lignes de production pour produire du gel hydroalcoolique.

Les respirateurs artificiels, qui font défaut dans les hôpitaux pour les patients en détresse respiratoire, sont en majorité de fabrication américaine ou allemande, mais les fabricants reconnaissent qu’ils ne pourront pas fournir tout le monde.

En effet, les gouvernements étrangers ont tous mis la pression sur des industriels nationaux et étrangers, les rendant incapables de répondre à une demande rapide.

Ainsi, à titre d’exemple, la société Dräger, qui a son siège à Lübeck dans le nord de l’Allemagne, a reçu une commande de 10 000 appareils de la part du gouvernement allemand, ce qui représente plusieurs fois sa production annuelle.

Ce qui fait dire à des spécialistes de la santé, avec lesquels nous avons discuté, leur étonnement de la justesse de l’avance du patron de Cevital, car dans le contexte pandémique mondial actuel, les tensions sur les respirateurs sont à leur comble, et les délais de commande sur ces machines cruciales pour les soins intensifs et la survie des malades du coronavirus, ne cessent de s’allonger face à leur criante pénurie.

Alors que cache véritablement la proposition de Rebrab et comment pourrait-il même, au vu de ce qui précède, honorer son offre pour l’Etat algérien ?

Rappelons tout de même que Rebrab a passé 8 mois en prison pour avoir surfacturé des équipements de purification d’eau importés et qui lui a valu une amende de 1 383 135 000 dinars, soit plus de 10 millions d’euros.

Serait-il raisonnable pour l’Algérie de lui confier ses besoins en équipements qui valent 20.000 euros pièce ?

Outre la peine de 18 mois de prison, dont six fermes, je me demande si Issad Rebrab serait d’ailleurs encore éligible à une fonction de gestion” a commenté une des sources du Ministère de la Santé que nous avons contacté.

Alors que cache réellement la proposition de celui qui s’est dit ”prêt à apporter sa contribution aux efforts consacrés à la lutte contre cette crise que connaît notre Pays”, lui qui avait nié tous les faits que lui reprochait ce même Pays, refusant de reconnaître son expertise sur les équipements importés de l’étranger et objet de la fausse déclaration douanière ?

Vraiment étrange !

Fabienne Outar

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.