Chronique – L’Armée Nationale Populaire, ciblée par de violentes attaques.

L’Armée nationale populaire (ANP) qui a entamé sa mue depuis plus de deux décennies, renferme de jeunes élites ayant été excellemment formés et désignés à des postes stratégiques, selon leurs expériences et compétences acquises et renforcées par des missions concrètes sur le terrain.

Et même si tout le monde reconnait que le pouvoir de l’armée s’est immiscé dans le pouvoir politique et civil, beaucoup savent que cela répondait à des conjonctures exceptionnelles qu’aura eu à traverser notre jeune nation.

Quoique on puisse en penser, l’institution militaire et toutes les forces de sécurité ont mis en échec le funeste projet terroriste élaboré contre notre pays, en développant, avec un succès reconnu, une stratégie de résistance et de combat contre tous les extrémismes.

Certes la grande muette, qui est un ensemble d’hommes et de femmes par essence faillibles, n’est pas à l’abri de problèmes que connait d’ailleurs la société civile, l’administration, le monde des affaires et le politique.

Mais jeter aujourd’hui le discrédit sur une armée profondément populaire et de toute évidence aimée par le peuple algérien, ne peut être vu comme une entreprise innocente, tout comme il est faux de laisser colporter que l’armée algérienne dans son ensemble, repose sur un quelconque népotisme, affairisme ou régionalisme.

Nous aurions tort de laisser le champ à ceux-là même qui veulent prêter à l’armée la paternité de tous les maux de l’Algérie tout en chargeant ses vaillants soldats, quel qu’en fut le grade, d’être à l’origine des nombreuses tentatives de déstabilisation de notre Pays.

Pourtant, certains propagandistes du net, se donnant journaliste pour titre au travers de sites internet et pages Facebook, se sont largement répandus sur des noms d’officiers, dont ceux qui avaient récemment pris la tête de services sensibles et puissants de l’Armée en charge de la sécurité.

Les noms de responsables sécuritaires ont été évoqués avec une simultanéité déconcertante, et toujours le même besoin de nuire à l’ANP et d’induire sciemment les lecteurs en erreur.

Il parait évident que cette campagne haineuse visant l’armée algérienne, est sans aucun doute orchestrée par toujours les mêmes sombres agitateurs, qui se sont dépêchés d’activer leurs piètres relais médiatiques en mal de sensationnel, pour tenter d’interférer sinon sur les décisions des responsables militaires, du moins sur le sens du jugement des algériens.

Ce qui se joue aujourd’hui au sein des forces armées, c’est bien la prééminence entre un corps professionnel, conscient de ses responsabilités nationales, et de vieux soldats uniquement motivés par l’appât du gain, et un appétit de pouvoir.

Il faut dire que l’arrivée d’officiers talentueux à des postes de responsabilités a de quoi irriter certains clans, en dehors et à l’intérieur de l’armée, qui voient en ces nominations une menace pour leurs privilèges, leur bien modestes carrières et une mise en évidence de leurs propres incompétences.

Les officiers responsables, compétents et intègres sont particulièrement ciblés parce qu’ils représentent la bête noire de ses internautes alimentés souvent par des sources proches de certains cadres de l’armée, quand ils ne sont pas tout simplement manipulés par ces mêmes officiers qui n’entendent servir que leurs personnes. Cela ne vous sera jamais rapporté par ceux qui se donnent pompeusement pour nom « activistes indépendants » ou « opposants » et dont la seule tâche est de porter atteinte à votre bon sens.

Ils s’étaleront par contre et avec insistance sur de prétendues guerres entre les services de l’Armée, mettant en action de supposés acteurs d’un « Etat profond », qui ne sont finalement guère que l’expression d’un fantasme ou d’une frustration, propres à ces personnes sans envergure ni éthique, encore moins dotés d’une quelconque rigueur scientifique, mais que l’absence d’une information officielle fiable, il faut le reconnaître, aide certainement à se maintenir sur les réseaux virtuels du net.

Car qu’ils soient issus des forces terrestres, navales, aériennes, de gendarmerie nationale et de garde républicaine ou des services de renseignements, ces Hommes et ces Femmes ayant choisi d’être au service de la Partie, font tous partie de l’Armée algérienne.

Les conflits exagérés par des ragots indigestes, servis sur de plateaux audio-visuels improvisés ici et là, s’ils existent, ils ne peuvent être que le fait d’hommes dont les idées s’opposent, comme dans toute famille ou toute organisation.

Il est évident que toutes les forces armées ont aussi leurs contradictions internes, mais force est de constater que l’armée algérienne a gardé une dimension professionnelle et n’a été utilisée que pour sécuriser les frontières et réprimer des mouvements terroristes et subversifs à l’intérieur des frontières.

Elle est dans une certaine mesure moins influencée par les préjugés ou le favoritisme régional que nous pouvons rencontrer au sein de l’administration en général. L’avancement s’y fait au mérite et à la compétence et personne n’a jamais réussi à briser l’esprit de corps et ce sentiment d’engagement national, renforcé par des passerelles avec le monde civil.

L’algérien n’est pas dupe, les pseudo-enquêtes et investigations grossières parvenant de blogueurs dont l’Ego démesuré pousse à croire qu’ils sont au fait du quotidien de nos hauts officiers de l’Armée, ne sont qu’une simple course au scoop, qu’un simple besoin d’exister et de faire oublier qu’ils incarnent des pseudos médias corrompus et aux ordres d’une bande les manipulant, comme a pu le découvrir récemment une grande majorité de citoyens.

En ces moments d’instabilité économiques et politiques, le devoir de chacun de nous serait de se demander ce qu’il peut apporter à son pays, mais certainement pas à dénigrer ceux qui ont déjà répondu à cette question.

Photo ©Anis/PPAgency

TV Maghreb tvmaghreb.com

TV Maghreb - L'actualité en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.